Vous êtes ici : 3IPEPFRProjet 3IPEPÉquipe

Équipe 3IPEP

Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines : 

[legende-image]1262861010082[/legende-image] Sandrine Clavel, Professeure à l'université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines / Paris-Saclay, Doyen honoraire de la Faculté et Présidente de la Conférence des doyens de droit et science politique
 
Ses domaines de recherche et de pratique sont le droit international privé et le droit commercial transnational, l'accent étant mis sur les contrats internationaux, la coopération transnationale interentreprises et les litiges et arbitrages internationaux. Elle développe actuellement de nouvelles recherches liées à l'éthique en droit des affaires internationales. Sandrine est la coordinatrice générale du projet 3IPEP.
 
 
[legende-image]1262861010083[/legende-image] Patrick Jacob, Professeur de droit à l'université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines / Paris-Saclay, Vice-doyen chargé des affaires internationales

Il a enseigné dans diverses institutions en France (Sciences Po, Paris-Dauphine, Strasbourg, etc.) et à l'étranger (Monash, UC Louvain). Il enseigne le droit international public, avec un accent particulier sur le droit économique international et plus précisément sur le droit international des investissements et l'arbitrage. Il intervient également dans le master en droit des droits de l'homme de Paris-Saclay, où il enseigne le droit de la responsabilité internationale. Il a publié divers articles traitant du droit de la responsabilité internationale, du droit international des institutions ou du droit international de l'Internet.

 
[legende-image]1262861010084[/legende-image] Harald Schraeder, Directeur du département des relations internationales

Il travaille depuis 2002 dans les domaines de la politique de l'enseignement supérieur et de l'administration de l'enseignement supérieur. Harald a notamment été conseiller politique pour les questions d’assurance qualité lors de la conférence des recteurs allemands, la Hochschulrektorenkonferenz (HRK). Il a également été conseiller politique à la conférence française des recteurs d'universités où il faisait partie du groupe d'experts français de Bologne, conseillant toutes les universités françaises dans la mise en œuvre des réformes de Bologne, y compris l'assurance de la qualité. Il a dirigé des bureaux de relations internationales dans diverses universités françaises et a participé activement à plusieurs projets internationaux dans le domaine de l'internationalisation de l'enseignement supérieur.

 
[legende-image]1262861010184[/legende-image] Patrick Wold, Alternant - Chargé de projets internationaux de formation à l'université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines
 
Il a une license en Etudes internationales et Histoire de la University of Alaska Anchorage et poursuit actuellement un master en Etudes internationales, Parcours projets européens à l'Université de Cergy-Pontoise. Patrick Wold est responsable de la coordination des projets européens et internationaux.




Riga Graduate School of Law : 

[legende-image]1262861010118[/legende-image] Ineta Ziemele, Présidente de la Cour constitutionnelle de la République de Lettonie, Professeur de droit international public à la Riga Graduate School of Law
 
Elle est titulaire d'un doctorat en droit de l'Université de Cambridge et d'une thèse sur la continuité de l'État et la nationalité dans les États baltes: questions de droit international et constitutionnel. Elle a été juge à la Cour européenne des droits de l'homme entre 2005 et 2014. En 2012, elle a été élue présidente d'une chambre de la Cour européenne des droits de l'homme. Depuis 2017, Ineta Ziemele est présidente de la Cour constitutionnelle de la République de Lettonie et Membre de la Cour permanente d'arbitrage.
 
Ineta Ziemele a publié des ouvrages sur le droit international et les droits de l'homme en Lettonie et à l'étranger, a été rédactrice et co-auteure de livres et a écrit des dizaines d'articles. Les recherches menées par Ineta Ziemele couvrent un large éventail de droit international et constitutionnel, ainsi que de droits de l'homme. Elle est fondatrice et rédactrice en chef du "Baltic Yearbook of International Law" publié par Brill.

 
[legende-image]1262861010119[/legende-image] Anastasija Kaplane, Chargée de projet internationaux à la Riga Graduate School of Law.
 
Elle a une license en droit et diplomatie. Anastasija est responsable de la coordination de projets internationaux, tels que les programmes avancé et intensif de droit et d'économie européens, l'expérience de la Lettonie en matière de transparence et de lutte contre la corruption en Asie centrale et les défis juridiques des investissements internationaux, et les peuples autochtones et la protection de l'environnement.


[legende-image]1262861010088[/legende-image] Gudmundur Alfredsson, Professeur de droit à la University of Akureyri et à la China University of Political Science and Law à Beijing, Rédacteur en chef du Annuaire du droit polaire (avec Timo Koivurova) et de la Revue internationale des droits des minorités et des groupes (publiés par Brill).
 
Il est diplômé de la Harvard Law School en 1982. Gudmundur Gudmundur a enseigné à la American University, la University of Greenland, la University of Lund, la Riga Graduate School of Law, et la University of Strasbourg. Il a été directeur de l'Institut des droits de l'homme Raoul Wallenberg à Lund (1995-2006), membre du personnel du Secrétariat de l'ONU à New York et à Genève (1983-95, secrétaire du WGIP 1985-91), Président du Groupe de travail des Nations Unies sur les minorités (2006), membre de la Sous-commission des Nations Unies pour la promotion et la protection des droits de l'homme (2004-06), et président des réunions d'experts qui ont rédigé les recommandations de Lund sur la participation effective des minorités nationales aux affaires publiques (OSCE 1998-99).


University of Lapland : 

[legende-image]1262861010120[/legende-image] Soili Nysten Haarala, Professeur à la University of Lapland, Doyenne de la faculté de droit
 
Elle est professeure de droit commercial, en particulier de droit commercial russe à la faculté de droit de la University of Lapland depuis 2013. En 2017, elle est devenue la doyenne. Auparavant, elle a été professeure de droit civil à la University of Eastern Finland (2004-2012) et professeure de sciences juridiques à temps partiel à la Luleå University of Technology en Suède (2011-2016). Depuis 2003, Mme Nystén-Haarala a dirigé plusieurs projets de recherche internationaux et multidisciplinaires financés par la Academy of Finland, la Finnish Funding Agency for Technology and Innovation (Tekes) et la Finnish Cultural Foundation. Ses domaines d'intérêt sont le droit international des affaires, les contrats proactifs et la conception juridique, le droit russe et la gouvernance des ressources naturelles. Actuellement membre de l'équipe de recherche sur les économies durables de la Fulbright Arctic Initiative, elle s'intéresse principalement au partage des avantages dans les industries extractrices de ressources de l'Arctique, ainsi qu'aux sociétés autochtones de l'Alaska en tant qu'entités commerciales et de partage des avantages. Elle a publié de nombreux ouvrages (environ 100) sur le droit russe, la gouvernance des ressources naturelles ainsi que sur le droit des contrats et le droit proactif.


[legende-image]1262861010156[/legende-image] Olga Pushina, Jeune chercheuse
 
Elle est jeune chercheuse et doctorant à la faculté de droit de la University of Lapland. Ses recherches portent sur l'application de la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l'homme en Féderation de Russie et la protection du droit de propriété sur le logement. Elle est une personne de contact de l'équipe de la University of Lapland, responsable des aspects administratifs du projet.
 
 

[legende-image]1262861010185[/legende-image] Ilari Hovila, Professeur à la University of Lapland et Vice-Doyen chargé de l'enseignement et de l'éducation
 
Dans le domaine du droit de l'environnement, il s'est spécialisé dans le droit de l'aménagement du territoire et dans les docrines générales du droit de l'environnement. Il a récemment étudié par exemple des instruments juridiques pour la planification de projets environnementaux à rande échelle; statut du droit de tous les hommes et utilisation de la terre commune. Dr. Hovila est le principal responsable de l'équipe de la University of Lapland dans la coordination de l'enseignement du projet.



[legende-image]1262861013115[/legende-image] Tanja Joona, Docteure en sciences sociales, Professeure de droit international à la Faculté de droit de la University of Lapland

Tanja Joona travaille en tant que chercheuse principale au Centre arctique de la University of Lapland (2000-2019). Elle occupe également le poste de professeure associée invité à la Universitat Autònoma de Barcelona (UAB) du Centre de recherche arctique (CER-Arctic) à partir de 2018. Les principaux intérêts de Joona sont principalement axés sur la région arctique, avec des aspects juridiques et politiques comparatifs de la société autochtone des Samis, et en particulier des questions relatives aux moyens de subsistance traditionnels, au droit international des droits de l’homme et aux questions d’identité dans le contexte de la justice et de l’égalité. Sa thèse de doctorat (2012) portait sur la mise en œuvre de la Convention no. 169 de l’OIT concernant les droits des peuples autochtones et les questions d’utilisation des sols dans les pays nordiques. Tanja Joona a publié de nombreux articles scientifiques et a participé à des conférences internationales dans le monde entier.
 
 
Pour toutes questions : 3IPEP.PROJECT@uvsq.fr